Tout ce qu’il faut savoir sur la tricopigmentation

Si vos cheveux commencent à s’éclaircir, à reculer continuellement ou si vous commencez à devenir chauves. Vous avez déjà envisagé et essayé des traitements sans résultat, et vous pensez que vous n’avez pas d’autre choix que de raser ce qu’il vous reste. En effet, la repousse des cheveux n’est pas garantie. Si certains hommes considèrent que le rasage fait évoluer leur look vers la phase suivante, d’autres ne sont pas satisfaits d’une tête dépourvue de cheveux et de poils. Si vous êtes l’un d’entre eux et que vous cherchez des moyens d’atténuer la chute des cheveux et la calvitie, ce blog vous fournira les informations que vous recherchez. Dans cet article, nous aborderons tout ce que vous devez savoir sur la tricopigmentation, une procédure qui peut aider à dans la perte de cheveux.

Qu’est-ce que la tricopigmentation ?

Avant d’aborder les aspects les plus intéressants de la procédure, il est important d’expliquer ce qu’est la tricopigmentation à ceux qui ne la connaissent pas. Dans sa forme la plus simple, la tricopigmentation est une procédure au cours de laquelle un pigment est appliqué sur le cuir chevelu du patient. Le pigment assombrit la zone, créant une impression de densité qui peut avoir été perdue au fil des années de perte de cheveux. Découvrez-en plus ici : www.myhairmedical.com/tricopigmentation.

Lire également : Combien de séances d'épilation laser sont nécessaires ?

Cette procédure est souvent considérée comme une solution à la perte de cheveux ou au recul de la ligne d’implantation. L’effet cosmétique fourni par la tricopigmentation permet en effet de créer une illusion de densité, mais il ne peut pas compléter la densité réelle. C’est comme un effet de maquillage : un sursis temporaire et une atténuation cosmétique d’un symptôme d’un problème existant.

Comment fonctionne la tricopigmentation ?

La procédure est similaire à celle du tatouage en ce sens qu’elle nécessite l’utilisation d’une aiguille et d’un pigment. L’équipement est de qualité médicale, tout comme le pigment. Le médecin applique le pigment uniformément sur le cuir chevelu, à la même profondeur. Le dessin de la ligne de démarcation des cheveux est convenu à l’avance. Le résultat final est généralement assez beau et de nombreuses personnes sont heureuses d’avoir subi l’intervention.

A découvrir également : Fabriquer son déodorant naturel : bicarbonate de soude et astuces efficaces

La tricopigmentation est-elle un tatouage ?

Comme indiqué précédemment, la procédure de tricopigmentation et le tatouage présentent certaines similitudes. La pénétration de la peau est nécessaire pour permettre au pigment d’être retenu. Cependant, certaines différences rendent les procédures très distinctes l’une de l’autre.

La première différence est que le processus de tricopigmentation est effectué par un professionnel de la santé. Il s’agit de la distinction la plus simple, mais aussi la plus importante. L’infirmière ou le médecin qui effectue la procédure respecte les normes médicales en matière de propreté, de professionnalisme et de soins aux patients. Bien que les tatoueurs doivent également respecter ces normes, la différence entre les normes médicales et les normes des professionnels, du tatouage est considérable.

La deuxième différence est liée à l’équipement utilisé. L’aiguille et la machine conçues pour la tricopigmentation sont différentes d’une machine à tatouer. La machine et l’aiguille de tricopigmentation sont conçues pour une utilisation spéciale sur le cuir chevelu.

La peau du cuir chevelu est beaucoup plus sensible et superficielle qu’ailleurs sur le corps. Pour que l’expérience soit confortable et n’endommage pas le cuir chevelu, les machines et les aiguilles doivent être conçues de manière spécifique. L’aiguille doit toujours pénétrer à la même profondeur. Elle doit également atténuer la douleur autant que possible.

Enfin, le pigment est également différent. Alors que les encres de tatouage sont composées de nombreuses substances différentes pour permettre différentes colorations, le pigment du cuir chevelu doit être fabriqué d’une manière très spécifique. Il s’agit de l’encre SMP. L’encre médicale doit être résistante, tout en étant hypoallergénique.

Quelle est la durée de la tricopigmentation ?

Le plus grand inconvénient de la tricopigmentation est qu’elle ne dure pas éternellement. La peau du cuir chevelu pousse et se renouvelle assez rapidement. Souvent, le pigment sur le cuir chevelu peut finir par disparaître lentement entre 12 et 18 mois, ce qui fait de la procédure une solution temporaire à un problème durable. Il est donc nécessaire de refaire la procédure régulièrement pour maintenir le résultat.

vous pourriez aussi aimer